Vous souhaitez vous inscrire à notre blog ?

Chats et bébés : y-a-t'il des risques en matière de santé ? 

Pour beaucoup de personnes, une famille n’est pas complète sans animaux de compagnie.  Les chats et les chiens amènent de la convivialité, du réconfort, nous encouragent à avoir une activité physique et sont un excellent soutien psychologique ! Le plus souvent, ces joies du quotidien l’emportent sur les risques sanitaires entre humains et compagnons à quatre pattes.

Cela ne veut pas dire qu’il faille sous-estimer ces risques. Il est primordial d’en être conscient pour le bien-être de votre famille et de vos animaux !

Alors que vous préparez l’arrivée de votre bébé en considérant les aspects matériels, assurez-vous également de la bonne santé physique et mentale de chaque habitant de votre maison, notamment de vos animaux de compagnie.

C’est aussi le moment idéal pour ajuster votre style de vie, au besoin, et vous assurer que votre minou est préparé à cette nouvelle arrivée ! Des changements légers peuvent permettre aux chats et aux nouveau-nés de vivre ensemble en harmonie et en toute sécurité, tout en conservant ce lien si spécial qui vous unit à votre félin.

Préparation avant l'arrivée de bébé

En marge de l’effervescence liée à l’arrivée imminente d’un nouveau membre dans votre famille, mettre en place une bonne préparation vous permettra d’éviter tout risque en matière de santé :

  • Aidez votre chat à s’adapter. Il vous faudra le préparer à l’arrivée d’un nouvel humain dans la famille, dès que celle-ci sera prévue. Allez-y progressivement, n’oubliez pas que les chats aiment la routine. Vous pourrez le familiariser en douceur aux différents objets dont votre bébé aura besoin en le laissant s’habituer à leurs odeurs et à leur présence. Ainsi, votre matou devrait accepter le nouveau venu plus rapidement, tout en se montrant moins curieux.
  • Instaurez une zone réservée au bébé. Si le risque d'infection croisée entre votre chat et votre bébé vous inquiète, définissez une zone ou une pièce à laquelle votre chat n’aura pas accès. Le système immunitaire d’un nouveau-né met 2 à 3 mois à se développer suffisamment pour pouvoir combattre un virus. Il est donc conseillé d’interdire momentanément au chat de fréquenter les mêmes pièces que votre bébé, le temps que son système immunitaire se soit renforcé.
  • Vérifiez que votre chat est au meilleur de sa forme. Assurez-vous que votre minou a bien reçu les vaccinations et les traitements nécessaires (vermifuge, anti-puces) et qu’il n’est pas porteur d’une infection qui pourrait atteindre votre enfant. Votre vétérinaire se fera un plaisir d’ausculter votre chat afin d’écarter tout problème.
  • Partagez un peu du temps que vous consacrez à votre minou. Si vous êtes la seule personne à jouer avec votre félin, à le nourrir et à changer sa litière, encouragez-le à se rapprocher d’un autre membre de la famille avant l’arrivée du bébé. Une fois qu’il sera parmi vous, le temps que vous pourrez passer avec votre minou sera limité, il vaut donc mieux que votre chat se lie avec d’autres personnes au sein de votre foyer. Ainsi, il ne se rendra pas compte que vous avez moins de temps à lui consacrer.

Qu'est-ce qui préoccupe les jeunes parents chez les chats ?

Comme nous vous l’avons expliqué plus haut, avec la bonne préparation, il n’y a pas de raison de s’inquiéter de l’arrivée de votre enfant dans un foyer déjà habité par un chat.

Toutefois, il vous faudra être conscients des considérations suivantes :

  • Certains enfants sont allergiques aux chats. Tous les chats produisent des allergènes. Lorsqu’ils se toilettent, des allergènes contenus dans leur salive se déposent sur leurs poils et se répandent dans la maison lorsque le chat se déplace. Si votre bébé éternue, tousse ou se gratte les yeux souvent, ou encore s’il est congestionné ou a le nez qui coule, il est possible qu’il soit allergique à votre chat. Cela dit, ces symptômes sont aussi ceux d’un rhume. En général, un rhume se soigne en quelques jours. Demandez toujours l’avis d’un médecin, mais n’oubliez pas de lui préciser que vous vivez avec un chat, afin qu’il puisse vous conseiller en conséquence. 
  • L’hygiène générale. Les chats sont des animaux très propres, ils se nettoient et se pomponnent à longueur de temps, cependant, ils sont parfois porteurs de maladies infectieuses. Votre médecin ou votre vétérinaire pourra vous informer et vous conseiller sur les organismes présents chez les chats et potentiellement dangereux pour les enfants à naître. La plus courante de ces infections est la toxoplasmose. Elle est généralement sans danger mais peut être problématique pour les femmes enceintes ou les personnes dont les défenses immunitaires sont affaiblies. Pour vous en prémunir, rien de tel que de garder une bonne hygiène :
  • Ne manipulez pas directement la litière souillée. Portez des gants lorsque vous la changez, ou faites faire cela par quelqu’un qui n’est pas en contact avec le bébé aussi souvent que vous. Nettoyez et désinfectez le bac à litière tous les jours pour réduire le risque infectieux. Éloignez le bac à litière de la chambre du bébé.
  • Lavez-vous toujours les mains après avoir manipulé votre félin et avant de toucher votre enfant.  
  • Nettoyez le plan de travail avant de préparer à manger. Vous pouvez essayer, vous n’arriverez jamais à empêcher votre matou de monter dessus ! Il vaut donc mieux supposer qu’il s’y est promené et le nettoyer avant chaque utilisation.
  • Mon bébé peut-il attraper une maladie féline ? Il est très peu probable que votre nouveau-né soit contaminé par un parasite ou une maladie propre aux chats. Cependant, évitez tout contact entre votre félin et votre bébé, particulièrement durant ses premières semaines. Dans le pire des cas, lorsqu’un chat griffe un bébé par inadvertance, une maladie rare nommée maladie des griffes du chat (MGC) peut survenir. Il s’agit d’une infection bactérienne transmise aux humains par morsure ou par griffure. Cette bactérie semble se transmettre des puces aux chats, puis entre chats. Ne négligez donc pas les traitements anti-puces ! Pour éviter toute contamination, assurez-vous que votre minou est dépourvu de puces et a été traité avant l’arrivée du bébé. 

Si votre enfant a été griffé, nettoyez toujours soigneusement la zone concernée et surveillez l’évolution de la blessure. Si un des symptômes suivants apparaît, consultez votre médecin sans attendre :

  • une morsure ou une griffure qui ne cicatrise pas ou empire avec le temps ;
  • des ganglions lymphatiques gonflés ou douloureux. Ils se trouvent souvent au niveau des aisselles ou sur le côté du cou ;
  • un état grippal, notamment des maux de tête, de la fatigue, un appétit réduit, des douleurs articulaires ou de la fièvre ;
  • des éruptions cutanées.
  • Mon bébé et mon chat peuvent-ils jouer ensemble ? Les nouveau-nés et les jeunes enfants aiment les jouets tout doux et il y a fort à parier qu’ils adoreront jouer avec un animal qui réagit et qui ronronne ! Cela dit, si un enfant en bas âge ou un bébé est surexcité et serre le chat contre lui ou l'attrape par la queue, l’ami félin risque fort de se défendre ! Cela peut causer une griffure ou une morsure. Afin d’éviter cela, surveillez les interactions entre les enfants et votre chat et vérifiez que votre compagnon poilu a le champ libre pour s’échapper s’il le désire.
  • Mon bébé peut-il dormir avec un chat ? Gardez toujours votre chat à distance du lit ou du berceau en fermant systématiquement la porte ou en installant un filet, par exemple, dans le but d’éviter que votre chat vienne se blottir contre bébé. Les chats aiment dormir dans des endroits chauds et se blottir contre votre petit humain dans le confort de son berceau peut leur sembler une excellente idée. Cela est très dangereux car votre bébé peut être gêné dans sa respiration.

un bébé rencontre le chat sous la surveillance de sa maman

La meilleure solution est de faire preuve de vigilance

Restez aux aguets, prenez des précautions évidentes et consultez votre médecin en cas de besoin pour garantir la sécurité de votre enfant. Les chats s’adaptent facilement pour la plupart. Après avoir fait connaissance, ils accepteront les nouveaux sons et les nouvelles odeurs qui accompagnent l’arrivée d’un nouveau-né à la maison.

Si, toutefois, votre ami félin semble stressé par cette arrivée, vous pouvez essayer le diffuseur FELIWAY Optimum. FELIWAY Optimum est un complexe de phéromone qui apporte un sérénité renforcée à votre chat pour l'aider à mieux appréhender le stress du quotidien.

Cliquez pour en savoir plus sur le nouveau FELIWAY Optimum

Commenter

Vous souhaitez vous inscrire à notre blog ?