Vous souhaitez vous inscrire à notre blog ?

13 questions à se poser avant d’adopter un chat

Accueillir un nouvel animal chez soi relève d’une décision importante ! Bien que vous puissiez tomber sous le charme de ces petites boules de poils lorsque vous voyez des chatons dans leur portée, il vous faut l’assurance que votre famille et vous-même pourrez vous investir sur le long terme avant d’adopter un chat.

Nous avons toutes et tous nos propres attentes concernant la vie avec un chat ! Il vous faut donc vous familiariser avec les responsabilités qui seront les vôtres. Voici quelques questions que vous pouvez vous poser pour savoir à quoi vous attendre en adoptant un félin !

13 questions/réponses avant d’adopter un chat

  1. Pouvez-vous vous engager sur le long terme ? L’espérance de vie des chats est généralement de 12 à 18 ans. La médecine et la nutrition modernes peuvent même permettre aux chats de vivre au-delà de 20 ans.
  2. Vous sentez-vous capable d’investir le temps, l’énergie et l’attention nécessaires à cette relation ? Bien qu’ils soient indépendants, les chats peuvent rapidement devenir des membres de votre famille ! Même si vous n’avez pas besoin de les sortir, comme vous le feriez avec un chien, ils ont besoin d’attention aussi bien physiquement qu’émotionnellement.
  3. Souhaitez-vous un chaton ou un chat adulte ? Vous ne pourrez pas adopter un chaton avant 8 semaines, souvenez-vous également que les chatons demandent beaucoup d’attention et que votre maison doit être préparée pour en accueillir un en toute sécurité. Les chatons peuvent causer des dégâts sans le vouloir, particulièrement lorsqu’ils explorent un nouvel environnement. Leurs griffes sont très acérées, il faudra donc faire attention tant qu’ils ne sont pas éduqués.
    Si vous adoptez un chat adulte, vous pourrez vous faire une idée de sa personnalité, est-il amical, timide ou solitaire ? Vous pourrez mieux comprendre son caractère en demandant des informations à ses précédents propriétaires, ils vous diront également s’il a été stérilisé ou vacciné.
    11 conseils pour l'adoption d'un chat adulte
    flw_adoption chat_02
  4. D’où viendra votre chat ? Voulez-vous un chat de race ou un chat de gouttière
    1. Les chats de race : Si vous cherchez un chat de race, vous pouvez contacter un éleveur agréé qui pourra vous informer sur la race ainsi que sur chaque chat. Pensez à observer les chatons lorsqu’ils sont en compagnie de leur mère et de leurs frères et sœurs et vérifiez qu’ils sont sociables, alertes et qu’ils ont l’air en bonne santé.
    2. Les chats de gouttière : Il est généralement impossible de connaître les ascendants d’un chat de gouttière, car les croisements sont souvent nombreux. Il est donc plus difficile de se faire une idée de l’origine de ces chats ou encore de la façon dont ils vont se développer. Vous pouvez cependant essayer d’observer certaines particularités avant de choisir un chat, notamment : se laisse-t-il manipuler facilement par des humains ? Joue-t-il avec des jouets ? Comment se comporte-t-il avec ses frères et sœurs ?
      N’hésitez pas à vous appuyer sur une check-list pour préparer l’arrivée d’un chat, elles sont très utiles. Et si vous n’avez pas la certitude qu’un chat serait heureux et en bonne santé chez vous, souvenez-vous qu’accueillir un chat n’a rien d’une obligation.
  5. Voulez-vous un chat d’intérieur ? La plupart des chats peuvent être heureux en intérieur tant qu’ils ont toutes les ressources nécessaires à leur survie, notamment de la nourriture, de l’eau et un bac à litière. Cependant, n’oubliez pas qu’ils ont également besoin d’être stimulés mentalement pour maintenir leur comportement de prédateur. Ils ont donc besoin d’espaces permettant de se cacher, de jouer et de faire leurs griffes. Il leur faut également des emplacements confortables et sécurisants pour se reposer et dormir
    avoir un chat d'intérieur
  6. Voulez-vous un chat d’extérieur ? Les chats ayant accès à l’extérieur prennent plus de risques, mais ils bénéficient de la stimulation mentale et instinctive dont disposaient leurs ancêtres sauvages. Ils peuvent ainsi grimper aux arbres, se cacher dans les buissons et poursuivre des proies ! Ils seront toutefois exposés à d’autres chats, à certaines maladies ainsi qu’à la circulation routière. Si vous comptez laisser votre chat sortir à sa guise, veillez à ce qu’il soit identifié, vacciné et pucé par un vétérinaire et qu’il sache qu’une maison chaleureuse l’attend au retour de ses expéditions.
    Il peut également être intéressant de sécuriser votre jardin, par exemple en mettant en place une clôture tout autour pour éviter que votre chat ne s’éloigne ou en installant un enclos extérieur (également appelé catio) pour créer un espace à la fois sécurisant et agréable pour votre chat.
  7. Souhaitez-vous avoir beaucoup d’interactions avec votre chat ? Certaines races de chats sont connues pour leur caractère indépendant, tandis que d’autres ont plutôt la réputation de donner des chats câlins qui adorent jouer et se blottir contre vous sur le canapé. Documentez-vous sur les traits de caractère des différents chats, il vaut mieux trouver un félin qui saura s’adapter à votre mode de vie.
  8. Êtes-vous à la maison toute la journée ou vous absentez-vous souvent ? Les chats aiment la routine, que vous soyez à la maison ou au travail, faites en sorte de la respecter pour qu’ils sachent à quoi s’attendre tous les jours. Le message avancé de FELIWAY Optimum rassure les chats et les aide à se sentir à l’aise et en sécurité à la maison. Vous pouvez brancher le diffuseur FELIWAY Optimum dans la pièce où votre chat passe le plus de temps
    Évitez de laisser votre chaton seul à la maison plus d’une heure, vous pourrez augmenter cette durée progressivement à mesure qu’il grandira. Veillez toujours à ce que votre chat dispose de toutes les ressources nécessaires, notamment des espaces pour se reposer, des jouets avec lesquels s’amuser et bien entendu de la nourriture, de l’eau ainsi qu’un bac à litière.
    Découvrir FELIWAY Optimum
  9. Vous avez une vie sociale trépidante ? Il est important de créer un environnement sécurisant et stimulant pour votre félin. Les chats n’aiment pas le changement et ont parfois besoin de temps pour s’adapter ainsi que pour accepter de nouvelles personnes ou de nouvelles odeurs au sein du foyer. Ils peuvent se méfier des invités et s’en approcheront à leur rythme. Lorsque vous prévoyez une fête, assurez-vous que votre ami félin est isolé en toute sécurité dans une autre pièce et a accès à une cachette confortable pour patienter en attendant la fin des festivités.
  10. Vous avez des enfants ? En fonction de leur âge, il vous faudra surveiller leurs interactions avec le chat et leur apprendre à le respecter. Si vous avez un bébé à la maison, il faudra vous assurer que votre nouveau chat est en bonne santé et que leur rencontre se fera progressivement pour que tous deux apprennent à devenir meilleurs amis. N’oubliez pas que la surveillance est essentielle, ne laissez jamais votre chat seul avec un bébé ou un enfant en bas âge.
  11. Avez-vous une idée du coût que cela représente ? Vous aurez peut-être l’occasion d’adopter un chaton issu d’une portée non désirée. Les propriétaires préfèrent généralement savoir que le chaton sera pris en charge par une famille sérieuse et digne de confiance et ne veulent souvent pas d’argent ou acceptent une somme minime en échange du chaton. Cela dépend toutefois des propriétaires. Vérifiez si les chatons ont été vaccinés et vermifugés, si ce n’est pas le cas il faudra le faire au plus vite après l’adoption. N’oubliez pas que les chatons ne doivent pas être séparés de la portée avant d’avoir atteint 8 semaines.
    Si vous cherchez un chat de race, il vous faudra généralement payer une certaine somme d’argent, car leur élevage est fait de façon sélective afin d’obtenir les traits spécifiques que vous recherchez. Toutefois, quel que soit le type de chat que vous souhaitez acquérir, il est important de vérifier auprès de l’éleveur que le chaton a été vacciné et vermifugé, cela dépendra de l’âge qu’il a au moment de votre visite. Demandez également à l’éleveur la date à laquelle les chatons seront sevrés, il faut parfois attendre un peu plus de 8 semaines.
    Pensez à pucer votre chat au plus tôt, particulièrement s’il a accès à l’extérieur. Les assurances pour animaux de compagnie sont également un bon moyen de se prémunir contre les accidents et les maladies pouvant toucher votre félin, votre vétérinaire pourra aussi vous informer sur la stérilisation qu’il convient de prévoir dans votre budget !
    prévoyez un budget mensuel pour votre chat
  12. Savez-vous de quelles ressources un chat a besoin ?
    En plus des éléments indiqués ci-dessus, il vous faudra prévoir l’achat de ressources dont votre chat aura besoin tous les jours, notamment :
  • Une caisse de transport. Il n’est pas toujours évident de convaincre votre chat d’y entrer, il faudra donc l’y habituer progressivement !
  • De la nourriture. Votre chaton doit être sevré au moment où vous le recueillez et vous devrez être en mesure de lui offrir de la nourriture appropriée à son âge dès son arrivée. Souvenez-vous que les chatons aiment grignoter et mangent habituellement plusieurs fois par jour pour faire face à leurs poussées de croissance, donnez-leur donc régulièrement de petites quantités de nourriture !
  • Un bac à litière et du substrat. Attention, la position du bac à litière importe beaucoup à votre chat ! Évitez de le placer dans une zone de passage pour qu’il puisse l’utiliser en toute tranquillité.
  • Des couchages. Les chats aiment disposer de différents couchages et de cachettes pour se sentir en sécurité !
  • Un griffoir ou arbre à chat, pour éviter les dégâts sur le mobilier !
  • Des jouets. Ils n’ont pas besoin d’être chers, un tube de papier toilette attaché à une ficelle peut tout aussi bien amuser votre chat !
  • Un suivi de santé pour lequel il faudra choisir un vétérinaire.

Les 8 ressources indispensables pour votre chat en vidéo 👇

  1. Aurez-vous le temps de vous investir pour veiller au bien-être de votre chat ? Il vous faudra tenir compte de plusieurs éléments essentiels, notamment :
    1. Il n’est pas possible de savoir de combien de temps votre chat aura besoin pour se sentir à l’aise dans sa nouvelle maison. Cela varie en fonction des chats, laissez-lui le temps qu’il faudra.
    2. Les chats sont très routiniers, mettez donc une routine en place dès le départ pour aider le vôtre à accepter sa nouvelle vie.
    3. Ne forcez jamais un chat à interagir avec vous. Cela peut prendre du temps, installez-vous par terre à sa hauteur et laissez-le venir vers vous à son rythme.
    4. N’oubliez pas d’enregistrer votre chat auprès d’un vétérinaire et de l’y emmener une fois par an pour sa visite habituelle.
    5. Les chats aiment rester propres et se toilettent régulièrement, cela dit, un toilettage excessif peut être un signe de stress. Tous les chats n’aiment pas être toilettés par des humains, mais si votre chat apprécie cela, profitez de cette opportunité pour nouer des liens ainsi que pour vérifier qu’il n’a pas de blessures ou d’anomalies qui nécessiteraient l’avis d’un vétérinaire. Si votre chat n’aime pas cela, essayez d’incorporer progressivement le toilettage à votre routine pour l’y habituer.

Il y a de nombreuses choses à réfléchir avant d’adopter un chat et si vous ne savez pas si c’est le bon moment pour vous engager, il est possible d’en accueillir un ponctuellement. Vous pouvez aussi vous rendre dans des bars à chats pour avoir votre dose de compagnie féline !

Commenter

Vous souhaitez vous inscrire à notre blog ?